Marck De Canck et Olivier De Montigny

MARC

De Canck

OLIVIER

de Montigny

Issu d'une famille belge où l'on est pâtissier de père en fils, Marc De Canck est tombé dans la farine, la crème, les épices et le chocolat dès son plus jeune âge. Apprenti, puis pâtissier-boulanger, il roule sa bosse dans le domaine de la restauration. Curieux et gourmand il goûte les sauces, tâte les viandes, hume les poissons et bifurque tout doucement pour passer de pâtissier à cuisinier. Passionné le jeune homme d'alors gravit rapidement les échelons de sa carrière, mais le système européen lui impose trop de contrôle ; il étouffe. Il a envie de parcourir le monde et c'est finalement au Québec qu'il vient chercher un peu d'anticonformiste. Son talent est reconnu dès les premières heures et les établissements où il œuvre rejoignent rapidement au firmament des meilleurs. En 1995, il ouvre son restaurant dans un petit local de l'avenue Laurier, en moins d'un an, La Chronique devient une adresse incontournable…

À quelques coins de rue de là, un jeune garçon découvre sa passion pour la cuisine et passe de longues soirées à perfectionner son fondant au chocolat… Amené alors qu'il est tout petit dans les cuisines du restaurant où sa mère œuvrait en salle, le jeune Olivier de Montigny apprend rapidement à reconnaître la qualité et le bon goût. La nouvelle adresse de l'avenue Laurier l'attire inexorablement ; il salive à la lecture du menu et s'assoit à la table du grand-chef dès que son portefeuille le lui permet. Olivier aime sentir, goûter et analyser les plats de De Canck ; la curiosité de l'un attire l'attention de l'autre et les deux passions se rencontrent… Le jeune de Montigny se retrouve sous l'aile bienveillante et généreuse du Chef De Canck, le talent est au rendez-vous et Olivier apporte de nouvelles étoiles à La Chronique. Cinq ans plus tard Marc De Canck s'associe à Olivier de Montigny et les deux chefs propriétaires qu'ils oeuvrent seuls ou en duo font émaner de leur cuisine des effluves de bonheur, car à La Chronique « le bonheur est dans l'assiette »!

SERVICE TRAITEUR

LA CHRONIQUE À VOTRE TABLE

Offrez une soirée « Chronique » à vos invités dans le confort et l'intimité de votre résidence. Pour accompagner vos grands vins ou, souligner un événement heureux … l 'équipe de La Chronique peut vous préparer et vous servir, sur place, un menu personnalisé à la hauteur de vos attentes.

Pour plus d'informations contactez-nous!

Historique La Chronique

L'HISTOIRE

DE LA CHRONIQUE

Mars 1995, après quelques années passées dans divers établissements réputés du Québec, Marc De Canck fait le grand saut et ouvre son propre restaurant. C'est dans un petit local de la rue Laurier ouest, près de St Laurent, que s'installe le jeune chef alors que tout ce passe plus « haut » vers Outremont là ou la rue Laurier se faisait belle et chic. Mais des défis Marc De Canck à l'habitude… Et sous des allures simples et sobres de petit bistro, voilà qu'il fait découvrir une cuisine inspirée et gourmande d'une qualité irréprochable.

Afin de se faire connaître le grand timide qu'est alors De Canck, s'inscrira à de nombreux concours qu'il remporte à peu près tous avec brio. La regrettée Madame Keller dira de la Chronique : « Petite resto, grande cuisine ». Petit à petit le bistro prendra du caractère et se drapera de « nappes blanches » qui souligneront avec classe la qualité de la cuisine, tout son panache. Car à la Chronique « le bonheur est dans l'assiette » et c'est l'expérience gastronomique qui prime.

Désormais la Chronique fait partie des grandes tables montréalaises et les critiques sont toujours élogieuses et pertinentes. En 1999, De Canck prend le jeune Olivier de Montigny sous son aile. Depuis les deux comparses forment un duo de haute voltige et si le « Maître » a appris à son élève à prendre son envol, ce dernier n'a de cesse de tirer son mentor vers de nouveaux horizons.

En 2013 pour c'est dix-huit ans, la Chronique se fait plus grande, plus belle et aménage dans un nouveau local…Un décor épuré, contemporain mais toujours sobre car pour les deux chefs le but reste le même…Mettre tout leur talent au service de la qualité des produits afin qu'au final, « le bonheur soit dans l'assiette ».